4 points importants pour la rédaction d’un article

/ / Le digital
4-points-importants-redaction-article-blog

La rédaction d’un article de blog est une spécialité qui permet de répondre aux exigences des moteurs de recherche pour leur compréhension du sujet que vous traitez, sans dénaturer votre contenu et continuer à le rendre le plus attrayant, agréable à lire et pertinent pour vos lecteurs. Il y a quelques points très importants à respecter …

.

 

Avant de commencer la rédaction d’un article, recherchez des mots-clés.

Vous avez une idée d’article qui a germé dans votre esprit, quelque chose que vous voulez partager avec votre audience. Bien évidemment, ce dont vous voulez parler est cohérent avec ce que vous publiez sur votre blog et n’est pas juste une idée en l’air, ni la réaction à une question d’actualité sans rapport avec le contenu de votre blog. La première étape avant de se lancer dans la rédaction consiste en la recherche de mots-clés. Vous allez me dire que vous connaissez le sujet de votre article et que le mot-clé principal coule de source.

Mais êtes-vous sûr que vos lecteurs vont chercher un article de blog sur le sujet que vous exposez avec les mêmes mots que vous ? Votre article doit répondre de façon la plus pertinente possible à une recherche faite dans la barre du moteur préféré de votre futur lecteur. Et donc, à partir du mot-clé qui vous parle, mettez-vous dans la peau de votre lecteur et trouvez d’autres termes qui pourraient lui venir à l’esprit pour tomber sur votre article.

Un petit rappel : un mot-clé n’est pas forcément juste un mot. C’est l’ensemble de mots que tape l’internaute pour avoir une réponse. Par exemple cet article ne vise pas le mot « rédaction », mais plutôt « rédaction d’un article de blog ». Tapez les deux versions dans votre moteur de recherche et vous verrez la différence !

Un autre point important : votre article de blog doit être centré sur le mot-clé le plus représentatif de votre sujet. Et uniquement celui-là. Ne pensez pas que plus vous mettrez de mots-clés ou de sujets différents dans votre article, plus vous aurez plus de chance de répondre à la question. Il y a tellement de réponses sur tellement de sujets sur internet que votre article ne sera visible que s’il répond précisément à la question posée.

Une fois les mots-clés trouvés, choisir le mot-clé principal, qui sera le fil conducteur de votre article de blog est une question de compromis. Si vous choisissez un mot-clé très populaire, dont le nombre de réponses dans Google est supérieur à 500 000, alors il vous sera difficile d’atteindre la première place, du fait de la concurrence importante sur ce mot-clé. Visez plutôt un mot-clé moins populaire, qui vous donnera plus de chances d’arriver en première page.

Maintenant, nous pouvons nous attaquer à la rédaction de notre article de blog.

Préparez votre article.

Ça y est, vous avez les idées qui bouillonnent dans votre tête, les doigts juste au dessus du clavier, vous prenez une grande inspiration et … Stop !

Avant de vous lancez, posez-vous quelques questions :

  • A qui je m’adresse exactement ? La terre entière ? C’est la force d’internet, certes, mais ne comptez pas toucher autant de monde d’un coup. Concentrez-vous sur votre audience, c’est-à-dire les personnes à qui vous voulez vous adresser. Plus votre message est précis et s’adresse à un public précis, plus vous avez de chances de vous démarquer et progresser dans les résultats des moteurs de recherche.
  • Quel est l’objectif de mon article ? Il doit être en complète cohérence avec le but de votre blog. Si vous voulez donner un conseil d’expert sur un sujet pointu, ne mélangez pas avec un article réagissant à un sujet d’actualité. Faites à minima des catégories, et même, si les objectifs sont très différents, faites des pages séparées de regroupement de vos articles en expliquant la thématique à laquelle vous voulez répondre.
  • Comment je vais présenter ce que j’ai à partager. Faites un plan, avec les idées directrices de votre article, qui deviendront tout naturellement des têtes de chapitre. Google, et surtout votre lecteur, s’y retrouveront beaucoup mieux si votre rédaction est structurée.

Lancez-vous dans la rédaction.

Ça y est, cette fois vous êtes prêt. Lancez-vous ! Dans la rédaction d’un article comme pour beaucoup de choses, c’est le premier pas qui coûte. Mettez votre mot-clé en évidence pour ne pas le perdre de vue, utilisez-le aussi souvent que possible, mais de façon naturelle dans votre texte. Si vous ne faites que répéter votre mot-clé sans apporter un contenu riche, Google s’en apercevra rapidement et vous pénalisera. Pour plus informations, lisez la page de notre site consacrée au référencement SEO,

Votre texte doit être facile et agréable à lire. Bien sûr, c’est le contenu qui importe, mais la forme peut inciter votre lecteur à continuer sa lecture. Comme vous le savez, un internaute est impatient et s’il s’ennuie, il aura vite fait de passer à autre chose. Utiliser des phrases courtes est une bonne façon de donner de la dynamique à un texte.

Dans les autres bonnes pratiques, ne cédez pas à la tentation du copier-coller. Google a indexé des milliards de pages web. Et il est capable de savoir très rapidement si un texte se trouve sur une autre page. Et dans cette chasse au contenu dupliqué, celui qui a naturellement l’avantage, c’est l’original. Les copies sont mal vues et déclassées ou même pas du tout référencées. Donc, dans la rédaction de votre article de blog, évitez le copier-coller depuis la page Wikipédia qui traite de votre sujet !

Optimisez votre article

D’abord, la longueur de votre texte doit être d’au moins 500 mots. Si vous écrivez sur Word ou avec un traitement de texte, le nombre de mots est affiché ou peut l’être facilement. Préférez un texte de 1000 mots et plus, qui vous permet de rentrer vraiment dans votre sujet, de partager des informations nombreuses et de montrer votre expertise.

Vérifiez la présence de votre mot-clé. Il doit évidemment être dans le titre de l’article, dans le « title » (la barre de titre ou l’onglet du navigateur), la méta-description et apparaître dans le texte une dizaine de fois. On doit le retrouver réparti de façon équitable tout au long de votre article. Les sous-titres comporteront avantageusement votre mot-clé ou un synonyme.

Une image est un complément indispensable à la rédaction de votre article de blog pour inciter le visiteur à commencer sa lecture. Les images ont dans leurs propriétés web, un attribut « alt » qui permet de décrire l’image. Utilisez une description de l’image contenant votre mot-clé.

Une dernière chose : relisez ! Le correcteur d’orthographe est votre ami. Il n’y a rien de plus énervant que de lire un texte avec des fautes d’orthographe ou dans lequel il manque des mots de liaison, voire des verbes ! Une astuce simple : attendez le lendemain pour relire votre texte et corriger sa rédaction. Certaines phrases vous paraitront confuses ou ambigües. C’est le moment de les retoucher.

Insérez des liens redirigeant votre lecteur sur des articles complémentaires qui illustrent ou approfondissent naturellement l’idée que vous êtes en train de développer. Mais n’en mettez pas trop (2 ou 3 dans l’article), vous risquez de vous votre lecteur ne pas revenir finir l’article ! Le mieux est de le faire à la fin de l’article pour suggérer des pistes d’approfondissement.

Tous ces conseils, au-delà de leur aspect technique, font d’abord appel au bon sens. Nous espérons qu’ils vous permettront de voir le fruit de votre travail récompensé par un bon référencement. N’oubliez pas que cela prend du temps. Google est une énorme machine et il faut souvent plusieurs mois pour que le référencement d’une page soit à peu près stable. Et si vous n’êtes pas premier sur votre mot-clé, demandez-vous ce que les résultats qui sont devant vous peuvent apporter de plus au lecteur, c’est souvent très instructif !

Si vous avez des remarques ou des demandes particulières, vous pouvez réagir ci-dessous !